8 Wavrinois pour cet Ironlake avec Jérôme et Maxime B sur le Full et Sam, Laurent L, Laurent D, Xavier D, Guillaume et moi-même sur le Half. Sam ayant ramené son copain Chris sur cette même distance que vous découvrirai sur de nombreuses photos.  Je décomposerai mon récit en 3 sujets car pas évident de tout raconter au sujet d'un week-end si riche tant sportivement qu'humainement. Le premier concernera  La préparation du matériel et de ses transitions.  Le second, valable également pour tous les séjours en groupe : L’ambiance des athlètes et des accompagnants. Et enfin le Jour J  où retour sur les principaux faits qui m'ont marqué.

Je ne sais pas trop par où commencer, tant ce week-end fut riche en émotions. Alors, commençons tout simplement par le début, ce vendredi 20 septembre 2019 !

Pour ma part, 2ème édition pour LE « TRI NATUR » de Berck ce samedi 14 septembre. Le temps exécrable de l’année dernière ne m’avait pas laissé de très bons souvenirs car la pluie et le froid avaient quelque peu gâché la journée. Cette année, rien à voir, le soleil présent depuis lematin nous avait donné de l’entrain et du baume au cœur pour notre participation aux épreuves.

2019, l’année de mes 50 ans. Après avoir participé à l’Ironman de Nice l’année dernière (un an plus tôt que ce que j’avais en tête), il fallait que je fasse quelque chose de spécial.

A peine une semaine après avoir fini de passer mes examens de fin d’étude et de les avoir réussi, c’est parti pour le Chtriman Swim-bike 92 avec 105 participants. Une épreuve inconnue pour moi n’ayant jamais nagé plus de 800m  et me voilà lancé sur cette épreuve comprenant 1.9km de natation puis 90km de vélo. Parti la veille pour éviter de devoir partir tôt et se dépêcher, nous en profitons Adeline et moi-même pour faire un tour sur la digue de Gravelines puis une fois les dossards pris, nous aurons l’occasion d’aller sur celle de Dunkerque.

 

Six jours après Troyes, c’est parti pour le triathlon de Fourmies. Une épreuve inconnue pour moi et non prévue au programme. Des amis souhaitant le faire m’ont demandé si je voulais les accompagner et, forcément, on ne peut refuser une invitation. Et ce fût sans regret car en plus de passer un très bon moment avec eux j’ai eu l’occasion de découvrir une épreuve très agréable. Il s’agissait d’un M avec 1400m de natation, 38 km de vélo et 10 de cap.